Degrés-jour

Les degrés-jour unifiés permettent de réaliser des estimations de consommation d'énergie thermique. Ainsi il est possible de suivre, jour après jour, semaine après semaine, la consommation de vos bâtiments. Cette valeur est la somme des degrés correspondant à l'écart entre la température intérieure (18 degrés) et la température extérieure moyenne de chaque jour de chauffage. Plus il fait froid, plus il y a de degrés-jour. Le degré-jour unifié que nous indiquons est automatiquement calculé par notre station météo Davis Vantage Pro. Il utilise une méthode dite "simplifiée" en comparaison avec la méthode COSTIC plus compliquée utilisée principalement chez les professionnels du chauffage.

Le degré-jour de chauffage de locaux (ou degré-jour chauffagistes ou encore degrés-chaud) correspond à la situation où la température moyenne de la journée est inférieure à la température de référence, alors que le degré-jour de réfrigération sera dans le cas où la température moyenne est plus grande que le seuil. Il n’y a donc pas de Dju négatifs.

Dans la méthode « météo », pour chaque période de 24 heures, le nombre de degrés jours unifiés (Dju) est déterminé en faisant la différence entre la température de référence, par exemple 18 °C, et la moyenne de la température minimale et la température maximale de ce jour4. C’est donc une estimation de la différence entre la température intérieure de référence – hors apports naturels et domestiques – et la température extérieure médiane de la journée. Parce qu’il n’y a pas de Dju négatif, le Dju de chauffe sera calculé les jours où Dju = (Référence – Moyenne) est positif et le DJU de réfrigération lorsque (Moyenne -Référence) est positif.

Source: Wikipedia

Actualisation officielle des degrés-jour pour la région Pully/Lausanne. Source: Serisa Télébat SA

 

 

Degrés-jour chaud 24h

Degrés-jour chaud 7j

Degrés-jour chaud 31j

Degrés-jour chaud 1an

Le degré-jour de réfrigération (Djr) est une invention récente non normalisée et mal adaptée pour caractériser les consommations d’énergie thermique des locaux. En effet le rafraîchissement des locaux n’a pas une seule variable principale significative comme le chauffage des locaux. Les variables majoritaires en rafraîchissement sont les apports internes sensibles et latents (occupants, éclairage, équipements, process, etc.), les apports externes sensibles en rayonnement solaire (immédiats par parois translucides ou différés par parois opaque avec déphasage thermique insuffisant) voire les apports sensibles et latents de l’air neuf extérieur. Les apports externes sensibles liés à la température extérieure par la conduction au travers des parois sont une part minoritaire, ce qui explique que les Djr sont inadaptés comme variable unique en suivi des consommations de rafraîchissement des locaux.

En revanche, ces degrés-jours, également appelés degrés-jours froid ou degrés-jours climaticiens permettent d’évaluer les tendances de changement climatique estival, dans la mesure où ils prennent en compte une température extérieure mesurée (qui évolue dans le temps) et une température de référence intérieure (température de consigne) qui reste fixe.

Source: Wikipedia

Degrés-jour froid 24h

Degrés-jour froid 7j

Degrés-jour froid 31j

Degrés-jour froid 1an